backretour                 ROC Genève - Argumentation, promotion et stratégies                

Réseau Objection de Croissance

Quelques principes pour un mouvement poly-politique
  • On doit veiller à devenir et rester acceptable pour le public de toute couleur politique.
  • Seulement la masse démocratique pourra convaincre les "élites" au pouvoir à réviser leur idéologie suicidaire de la croissance.
  • Afin de rassembler et motiver les gens, ses arguments doivent être lucides et incontestables.
Problèmes de fond
Définitions
Solutions
Stratégies

Problèmes de fond

Comparez, pour l'instant: quelques graphiques basiques

Sujets, définitions et alternatives

    La surconsommation des ressources terrestres, agravée par la croissance démographique et de l'expansion économique (exprimée en croissance du PIB).
  1. Croissance = augmentation de taille ou de quantité.
    Dans la vie normale, le mot "croissance" désigne toujours la croissance économique, exprimée en unités de PIB (Produit Interne Brut - la somme des activités commerciales payées, selon l'accompte national d'un pays.).
  2. Autres croissances, avancées par les économistes, la politique et le monde des affaires, sont, par exemple:
    1. la croissance "balancée", "différante", "durable", "intelligente", "soutenable", "qualitative", ou autre.
      Ces termes cachent le fait que chaque croissance doit butter contre les limites, tôt ou tard, même la croissance de bonheur et de joie de vivre.
    2. la croissance "découplée", "plus efficace":
      L'idée est que l'on pourrait continuer à utiliser moins de matière par unité de produit. Cependant, pour la plupart des produits que nous utilisons, le minimum de matière a déjà été atteint. Pire, beaucoup de produits ont une durée de vie progammée à être courte, afin de augmenter le chiffre d'affaires des fabricants, ce qui augmente la déplétion des ressources non renouvelables.
      D'autre part, si l'on énomise sur la quantité de ressources par unité, ces matières ne doivent pas être fournies et le PIB va baisser - effet contraire aux espérances des économistes.
      Les investigations du département de l'environnement suisse ont montré qu'un découplement de la croissance du PIB et de la consommation des matières ne peut pas être constaté.
    3. la croissance illusoire "dématérialisée", immatérielle ou "immatérialisée".
      Un exemple donné pour une "croissance immatérielle" va ainsi:
      On pourrait donner des leçons de piano au lieu de fabriquer des automobiles. Cependant, ça diminuera le PIB, parce que pour les leçons de piano on a besoin de beaucoup moins de matériel que pour les voitures et sa fabrication.
      Si l'on voudrait donner ces leçons de piano à un prix aussi haut que le chiffre d'affaires du nouveau travail, afin de compenser les chiffres d'affaires de la fabrication de voitures perdu pour le PIB, ces leçons deviendraient très chères et qui pourrait les payer? Si l'on continue donner ces leçons de piano à un prix abordable pour le peuple, il faudrait donner un très grande nombre de de leçons pour compenser la perte de PIB, voire avoir une croissance du PIB.
    Toutes ces idées demeurent dans le cadre idéologique que la croissance serait un but universellement souhaitable.
  3. La "décroissance" est une terme floue et sans définition généralement ecceptée. On pourrait l'interprèter comme:
    1. réduction de la croissance;
    2. croissance zéro;
    3. croissance "négative", alors une contraction du PIB.;
    4. Certaines personnes interprètent la "décroissance" comme réduction des inégalités sociales. Bien que celà est un but qui est lié et probablement une conséquance d'un processus de réstructuration éologique, ça ne peut pas être le but principal. Un humanité qui a rédistribué ses ressources mais reste au même niveau de pression totale, n'aide pas vraiment à pour atteindre une situation de durabilité.
En travail 8.11.2009 - votre opinion?
Helmut Lubbers 022-3212320 helmutecoglobe.ch

  • www.roc-ge.chsite ROC-GE

  • Chartes proposée par ROC-GE et ses membres.
  • Empreinte, durabilité et temps - un glossaire
  • Page ecoglobe.ch - croissance et "décroissance".
  • ecostory - Croissance et "décroissance...croissance et décroissance....
  • ecostory et analyse d'un débat entre Beat Bürgenmeier et Jaques Grinevald:
        C'est quoi, la "décroissance"?
  • retour ROC | ROC-GE | mots clefs a-z | home ecostory - sujets | opinion haut de page
    réalité ecoglobe depuis 1997
    2009n08-2010107-4o31