previous ecostory 83/2008 next
Empreinte, durabilité et temps - un glossaire - D - E
page de démarrage | balances | climat | énergie | durabilité | eau | retour
Carrying
  capacity

Climate Change
Crisis
Crystalline
  Intelligence

Development
Economics
Economic Growth
Energy
Energy Crisis
Environmentalism
Fossil Energy
Empreint
Espoir et
  optimisme
Horizons
Impact
Ingenuity
Overshoot
Peak Energy
Population
Precautionary
  Principle

Reality
  Principle

Religion
Resource
  Efficiency

Science
Sustainability
Technology
Time Horizons
Virus

Notre "empreinte" est la pression entière que nous excerçons sur la terre. Notre empreinte d'Utilisation de Ressources Environnementales comprend toutes les ressources que nous utilisons, reduisons, épuisons ou endommageons, ainsi que tous les déchets que nous laissons arrière, y-compris les gaz à effet de serre. Il comprend toutes les créatures vivantes (la biodiversité) ainsi que les minéraux, l'eau, les terraux et un climat normal. La plupart de ces ressources sont non-renouvelables et un grand part des dégâts sont irréparables.

Notre pression sur la terre peut être exprimée par la formule anglophone       I = P × A × T
Impact (notre empreint)
            = Population (taille)
                          × Affluence (style de vie)
                                          × Technology.


Notre "empreinte" est la pression que nous exerçons sur la terre. Notre empreinte d'Utilisation de Ressources Environnementales comprend toutes les ressources que nous utilisons, réduisons, épuisons ou endommageons, ainsi que tous les déchets que nous laissons derrière, y-compris les gaz à effet de serre. Il comprend toutes les créatures vivantes (la biodiversité) ainsi que les minéraux, l'eau, les sols et un climat normal. La plupart de ces ressources sont non-renouvelables et une grande part des dégâts sont irréparables.
Notre pression sur la terre peut être exprimée par la formule anglophone I = P x A x T Impact (notre empreint) = Population (taille) x Affluence (style de vie) x Technology. Une quantification valide de l'utilisation de Ressource environnementale de l'humanité (ou« impact » ou « trace ») est difficile et discutable. L'augmentation de l'utilisation de Ressources Environnementale peut être observé par la diminution des ressources naturelles, l'augmentation des dommages, le déboisement, la pollution et le changement climatique.
L' «Empreinte Ecologique » est le concept théorique de Wackernagel et Rees, comptabilisant la consommation biologique des ressources renouvelables seulement.
L'Empreinte Écologique de l'utilisation de Ressource comprend toutes ressources que l'humanité consomme, l'eau, les sols fertiles, les minéraux, la diversité biologique, les poissons, un climat normal, et ainsi de suite. Je n'ai pas de mesure pour le poids que nous exerçons sur la planète mais c'est absolument sûr que nous avons dépassé les capacités de la terre de beaucoup. La plupart de ces ressources non renouvelables se réduisent très rapidement. Une fois consommées, elles ne peuvent plus être remplis ou recréés. Elles seront perdu à jamais, ne laissant rien pour nos enfants.
traduction brute - retour à la page en travail
La « durabilité » est un état d'équilibre entre l'usage de ressource et la capacité régénératrice de la terre. Nos modes de vie sont « viables » quand nous n'utilisons pas plus de ressources que la nature peut fournir et que nous ne produisons pas plus de déchets que la nature peut traiter.
Le « développement » est - pour tous buts pratiques - une augmentation du niveau de vie qu'une population apprécient. Le développement signifie toujours une augmentation de l'utilisation de ressource et la production de déchets. Le « Développement durable » n'est donc pas possible. C'est un concept de illusoire fait croirent que le développement pourrait continuer sans augmenter notre Empreinte Environnementale.
Le « Dépassement » est une situation où une consommation de ressource et la production de déchets sont plus important que les capacités de support de la terre. Ce Depassement est rendu possible par la réduction les stocks de ressources fossiles que la terre a accumulé dans le passé dans des conditions écologiques infiniment différentes.
La «capacité de support » est le nombre de personne avec une certaine « empreinte» que la terre peut soutenir pendant longtemps, des milliers d'années. Les humains avec notre forme et intelligence ont vécu de façon plus ou moins stable pendant quelques 100.000 à 200.000 ans (4.000 à 8.000 générations).Le Dépassement a commencé avec l'arrivé de l'agriculture et a commencé à augmenter au début de notre âge industriel autour de 1750. L'augmentation dramatique du « dépassement » a commencé au vingtième siècle, surtout après 1950.
La « technologie » ne peut pas augmenter la capacité de support de la terre. Au contraire. Elle peut a première vue réduire la pollution et réduire l'usage de ressource dans quelques secteurs de la vie. Mais finalement il augmente la consommation de ressource puisque la technologie utilise des ressources elle-même. Une technologie dangereuse et trompeuse est le « génie génétique ». Les partisans pensent que le génie génétique est nécessaire pour nourrir les populations futures mais ils oublient que plus de productions de récolte exigent plus d'intrants. Une autre illusion des OGM est l'espérance que génie génétique pourrait augmenter la taille des récoltes autant que l'augmentation de la population.
La « Croissance Economique » est l'expansion de l'activité humaine, c.-à-d. l'augmentation de la production et la consommation, normalement comptabilisé par le produit intérieur brut sur un an. Le PIB est la valeur monétaire totale de toute activité économique, c.-à-d. l'agriculture, l' industrie et les soi-disant services (qui inclut des activités intensives comme le transport). Le PIB ne fait pas la distinction entre le « bon » et le « mauvais », c.-à-d. le travail pour réparer des accidents ou des activités veritablement nuisibles. La soi-disant « croissance viable », « croissance immatérielle», « croissance différente », « croissance découplée» est une fiction théorique, conçu pour maintenir le paradigme de la croissance qui est chéri par la plupart de dirigeants d'opinion.
« L'Efficacité de ressource » signifie l'usage le plus bas possible des ressources (matérielles) pour un produit ou un service donné. Augmenter l'efficacité d'utilisation des ressources matérielles mènera à une réduction à court terme de PIB. Les économies sont normalement utilisées ailleurs et l'usage rebondit au niveau précèdent.
« La Croissance de population » est le surplus entre les naissances et les décès sur un an, bientôt approximativement 75millions de personne par an. Toutes autres conditions restants l'égal, la population globale devrais passer de 6,7 milliard en 2008 à approximativement 8,5 à 9,0 milliard en 2050.
Le « Changement climatique » est le résultat du dépassement, c.-à-d. les émissions de gaz a effet de serre crée par l'homme qui ne peuvent pas être absorbées par la nature. La croissance économique augmente les émissions de gaz a effet de serre. L'argument qui dit que le changement climatique aurais très peu d'influence sur la croissance économique est doublement faux. L'argent et l'investissement ne peuvent pas traiter avec les inondations, les sécheresses et les glissements de terrain. De plus ils ne comprennent pas que cette croissance augmente en fait le problème. Réduire le problème du changement climatique aux questions d'énergie ne reconnaît pas le problème général et dépasse l'image.
L' « énergie » est la ressource dont nous avons besoin pour vivre et travailler. Nous gagnons notre énergie de la nourriture, qui est produite par les processus naturels. Les gens de l'âge de pierre ont pris approximativement un Équivalent d'Énergie Humain de la nature, supplémentaire à l'énergie de nourriture. Puisque il y avait peu de gens, la nature pouvait facilement se régénérer.
L'Energie fossile est l'énergie du soleil que la nature a accumulé sur des centaines de millions d'annees, quand il n'y avait pas d'êtres humain. L'exploitation d'énergie fossile, surtout pendant les temps moderne, a permis à l'humanité de grandir en nombres et en consommation de ressource par personne jusqu'à notre présente situation de dépassement.
Le Pic Énergétique est le tau d'extraction maximum des stocks d'énergie fossile. Il est attendu très prochainement. Après cela, les flux réduits d'énergie fossile mèneront à une production, industrielle et agricole réduite et a une mobilité et transport d'articles réduits. Nous devrons 'demechaniser ' et relocaliser et utiliser le pétrole restant très sagement pour des tâches et produit sociaux qui ont le pétrole comme une base de ressource non-remplaçable.
Une Crise est un maximum dangereux, cela peut durer peu de temps ou plusieurs années. Après la crise que la situation peut soit s améliorer ou empirer jusqu'à la chute ou être suivi de mort.
La Crise Énergétique est un manque perçu d'énergie fossile. La vraie crise énergétique nait dans le fait que les disponibilités d'énergie fossile temporairement abondantes ont mené à la situation présente d'une utilisation de ressource exorbitant, de pollution, de destruction de la nature et de surpopulation.
L'espoir et l'Optimisme sont bons quand ils servent pour nous garder motivés. Ils sont des péchés mortels quand ils empêchent les gens d'utiliser les moyens que nous avons et les fait plutôt attendre une supposé technologie future miracle.
Le Principe de Réalité signifie que nous devons utiliser les méthodes et technologies que nous avons vraiment.
L'Intelligence cristalline est un modèle de pensée qui est devenu rigide à cause du conditionnement socio-économique. Par conséquent il échoue pour reconnaître ou il nie les conclusions factuelles de scientifique qui sont en conflit avec les convictions, l' espoirs, ou les paradigmes.
La science économique est l'étude d'allocation de ressources rares pour des usages illimités et concourant. Cette définition très répandue reconnaît que les ressources ne sont pas illimitées. Normalement les théories économiques suppose que les gens agissent rationnellement et qu'ils veulent toujours plus. La discipline de la science économique enseigne normalement que la croissance économique est désirable et viable. Ils ne nous disent pas quand nous en aurions assez.
L'ingéniosité réfère a l'intelligence technologique. Dans le débat écologique il est souvent utilisé en connexion avec l'éducation et la recherche. L'espérance est l ingéniosité et la recherche produira de nouvelles technologies qui sont attendu pour traiter des problèmes écologiques urgents. Le 'Financial Times' a suggéré récemment que « l'ingéniosité désordonnée du marché » pourrait être une solution pour les manques d'énergie. Il n'y a pas de garantie, cependant, que l'investissement dans éducation et la recherche produira l'espoir d'une solution.
Le Principe de précaution signifie « mieux sûr que désolé ». Le risque d'appliquer une nouvelle technologie ne devrait pas être pris si les hypothétique seffets négatifs sont irréversibles. Les coûts possibles d'un de technologie qui s'avère mauvaise ne peut pas être mesuré et/ou gardé stable contre les avantages (économique) espérés de son utilisation.
L' Environnementalisme est une attitude et/ou une activité qui a pour but de réduire l'impact de la population sur l'environnement. Dans sa forme ultime; éviter la fin de l'umanité à cause de l'épuisement de nos ressource de base. Une analyse des objectifs et des méthodes de beaucoup gens 'bien-attentionné 'et d'organisations met endou tes de l'efficacité de leurs théories et actions. Les effets pourraient être contraire aux objectifs. UmverkehR, par exemple, vise à réduire le dépassement en promouvant les transports en commun. Le résultat net apparaît est une augmentation générale de la circulation et des ressource utilisées. Les organisations comme UNEP, WWF, le Ecological Footprint Network , ou Le Global Marshall Plan sont sans doubte contre-productif dans l'objectif d'atteindre un état de durabilité. Nous essaierons d'expliquer pourquoi et comment.
La Science est la connaissance qui est fondée sur les faits et les processus vérifiables qui peuvent tourner d' hypothétiques causes et effets en « vérités » admises. La recherche et le débat scientifiques, par exemple, a mener à la reconnaissance du changement climatique engendré par l'homme et son effet probable de réchauffements de l'atmosphère et croissance d'evenement météorologiques extrême, inondations et sécheresses.
La Religion se réfère à la croiyance en un ou plusieurs Dieux, la vie éternelle, le paradis, ou autres questions surnaturelles. Par la définition, une conviction ne peut pas être prouvée ou vérifiée. Une religion est une collection de convictions, souvent basée sur des écris vénérés.
Notre Horizon de Temps est deux ou trois générations. Les humains avec notre développement physique ont vécu plus ou moins viablement quelques 4000 à 80000 générations (100.000 à 8.00.000 ans). Les données écologiques actuelles indiquent que de sérieux manques de ressource et l'effondrement écologique même total peut arriver d'un moment a l'autre. Il peut être déclenché par une rupture dans la chaîne alimentaire biologique ou dans la provision de ressources naturelles, sur lesquelle la vie et les infrastructures modernes dépendent. Il peut arriver dans cinq, dix ou vingt-cinq ans. Le moment exact n'est pas vraiment important mais c'est plus près que ce que la plupart des gens pensent. La question qui demande une réponse de nos dirigeants est quand pensent t'ils que nous aurons eu assez de croissance économique. Quand tous gens auront une voiture ? Avant ou après que le dernier barils de pétrole soit brulé? Quand toutes terres au-dessus du niveau de la mer seront utilisées par les humains et aucunes ressources ne restaras pour la nature et la faune?
Un Virus est un insecte qui infecte un organisme et entrave ses fonctions normales. La Recherche psychologique a statuer de l'existence d'un virus de croissance. Des statistiques indiques que le virus de croissance est répandu par l'éducation formelle de même que par les habitudes sociales. C'est extrêmement contagieux et a une haute prédominance, surtout parmi les leaders d'opinion. Combiné avec le processus de chrystallinisation l'affection est hautement résistante sur la raison et la science.
A valid quantification of humanity's Environmental Resource Use (or "impact" or "footprint") is difficult and debatable. The increasing Environmental Resource Use can be observed by the quantifiable decrease of resources, increasing damage, deforestation, pollution, and climate change.

The "Ecological Footprint" is the theoretical concept by Wackernagel and Rees, accountinging for the consumption of biological i.e. renewable resources only.
The Environmental Resource Use footprint comprises all resources that humanity consumes, water, topsoil, minerals, biodiversity, fish, a normal climate, and so on. I have no measure for the weight that we exert upon the planet but it is absolutely sure that we have overshot the earth's carrying capacity by far. Most of these non-renewable resources are being depleted at a very high rate. Once gone, they can never be replenished or recreated. They will be gone forever, leaving nothing for our children.

"Sustainability" is a state of balance between resource use and the regenerative capacity of the earth. Our lifestyles are "sustainable" when we use no more resources than nature can replenish and if we produce no more wastes than nature can deal with.

"Development" is - for all practical purposes - an increase in the standard of living that people enjoy. Development always entails an increase in resource use and waste production. "Sustainable Development" is therefore not possible. It is a delusionary concept that makes believe development could occur without increasing our Environmental Resource Use footprint .

"Overshoot" is a situation where resource consumption and waste production are higher than the earth's carrying capacity. Overshoot is only possible because we deplete resource stocks that the earth has accumulated in the past at vastly different environmental conditions.

"Carrying capacity" is the number of people with a certain "footprint" that the earth can support for a long time, say many thousands of years. Humans with our shape and intelligence have lived more or less sustainably for some 100,000 to 200,000 years (4,000 to 8,000 generations). Overshoot started with the advent of agriculture and began to increase at the onset of our industrial age around 1750. Dramatic increase in overshoot started in the 20th century, especially after 1950.

"Technology" cannot increase the earth's carrying capacity. On the contrary. It may on first sight reduce pollution and reduce resource use in some areas of life. But ultimately it increases resource consumption since technology uses resources itself. One dangerous and delusive technology is "genetic engineering". Proponents claim GE is needed to feed future populations but they forget that increased crop outputs require increased inputs. Another GMO illusion is the expectation that GE could increase crop sizes as populations grow.

"Economic Growth" is expansion of human activity, i.e. the increase in production and consumption, normally accounted in Gross Domestic Product growth over one year. The GDP is the total monetary value of all economic activity, i.e. agriculture, manufacturing, so-called services (which include such very resource-intensive activities as transportation). The GDP does not distinguish between goods and "bads", i.e. work to repair accidents or outright harmful activities.
So-called "sustainable growth", "immaterial growth", "different growth", "decoupled growth" are theoretical fiction, designed to maintain the growth paradigm that is cherished by most opinion leaders.

"Resource Efficiency" means the lowest possible use of resources (materials) for a given product or service. Increasing a sub-optimal resource efficiency means using less material and this will lead to a short-term reduction of GDP. The savings are normally being used elsewhere and the resource use rebounds to previous levels.

"La croissance de la population" est le surplus entre les naissances et les décès en une année. Actuellement la croissance démographiquer mondiale se monte à 75 millions de personnes environ. Si toutes les autres conditions environnementales restent les mêmes, la population mondiale est expectée à croître de 6,7 millions en 2008 à approx. 8,5 à 9,0 millions vers 2050. Comparez les arguments concernant la croissance démographique

Climate Change is a result of overshoot, i.e. man-made greenhouse gas emissions that cannot be absorbed by nature. Economic growth increases greenhouse gas emissions. The argument that mitigating climate change would only marginally reduce economic growth is doubly mistaken. Money and investment cannot deal with floods and droughts and landslides. And it fails to understand that growth actually increases the problem. Reducing the climate change problem to energy questions does not recognise the general resource and overshoot picture.

"Energy" is the resource we need to live and to work. We gain our energy from food, which is produced by natural processes. Stone age people took approx. one Human Energy Equivalent from nature, additional to food energy. Since there were few people, nature could easily regenerate.

"Fossil Energy" is the sun's energy that nature has accumulated over hundreds of millions of years, when there were no humans around. The exploitation of fossil energy, especially in modern time, has allowed humanity to grow in numbers and in per capita resource consumption to our present overshoot situation.

"Peak Energy" is the maximum extraction rates from fossil energy stocks. It is expected to happen any time soon. After that, the reduced fossil energy flows will lead to reduced industrial and agricultural production, and reduced mobility and transportation of goods. We will have to demechanise and relocalise and use the remaining oil very wisely for those societal tasks and products that have oil as a non-replaceable resource base.

A "Crisis" is a dangerous maximum, that can last a short instance or a number of years. After the crisis the situation can get either better, or so bad that collaps or death follows.

The "Energy Crisis" is a perceived shortage of fossil energy. The real energy crisis lies in the fact that temporarily abundant fossil energy availabilities have led to the present situation of exorbitant resource use, pollution, destruction of nature and overpopulation.

Hope and Optimism are good when they serve to keep us motivated. They are deadly sins when they prevent people from using the the means we have and instead make them wait for yet-to-be-invented-or-developed future technology.

The Reality Principle means that we must work with the methods and technolog that we really have.

Crystalline Intelligence is a thought pattern that has become rigid because of socio-economic conditioning. As a result it fails to recognise or it denies factual scientifc findings that are in conflict with beliefs, hopes, or paradigms.

Economics is the study of allocation of scarce resources among unlimited and competing uses. This widespread definition acknowledges that resources are not unlimited. Economic theory normaly assumes that people act rationally and that they always want more. The discipline of economics normally teaches that economic growth is desirable and sustainable. They don't tell us when we would have enough.

Ingenuity refers to technological intelligence. In the environmental debate it is often used inconnection (investment in ) eduction and research. The expectation is that ingenuity and research will produce new technologies that are hoped to deal with pressing environmental problems. The Financial Times recently suggested that "disordered ingenuity of the market" could be a solution for energy shortages. There is no guaranty, however, that investment in eduction and research will produce the hoped for solution.

The "Precautionary Principle" means "better safe than sorry". The risk of applying a new technology should not be taken if any adverse effects are irreversible. The possible costs of a technology gone wrong cannot be measured and /or held in balance against the expected (economic) advantages of it use.

"Environmentalism" is an attitude and/or activity that is meant to reduce human impact upon the environment. In its ultimate form in wants to avoid the demise of mankind because of the depletion of our resource base. An analysis of the goals and methods of many well-meaning people and organisations leads to doubts about the effectiveness of their theories and actions. The effects could be contrary to the aims.
UmverkehR, for instance, aims at reducing overshoot by promoting public transport. The net result appears being an overall increase in traffic and resource use. Organisations like UNEP, WWF, Ecological Footprint Network, or The Global Marshall Plan are arguably counterproductive to the goal of achieving a state of sustainability. We will try to explain why and how. contributions and feedback

Science is knowledge that is based on verifiable facts and processes which can turn hypothetical causes and effects into accepted "truths". Scientific research and debate, for instance, has lead to the recognition of man-made climate change and its likely effect of global warming and increasing weather extremes, floods and droughts.

Religion refers to the belief in God(s), eternal life, heaven, or other supranatural matter. By definition, a belief can not be proven or verified. A religion is a collection of beliefs, often laid down in venerated scriptures.

Our Time Horizon is two or three generations. Humans with our physical development have lived more or less sustainably for some 4000 to 80000 generations (100,000 to 8,00,000 years). Current environmental data indicate that serious resource shortages and even total environmental collapse can happen any time soon. It can be triggered by a rupture in the biological food chain or in the supply chain of natural and processed resources, on which modern life and infrastructure depends. It can happen in five, ten or 25 years. The exact moment is not really important but it's closer than most people think. The question that begs an answer from our opinion leaders is when do they think that we will have had enough economic growth. When all people have a car? Before or after the burning of the last barrels of oil? When all lands above sea level is used by humans and no resources left for nature and wildlife?

A Virus is a bug that infects an organism and hampers its normal ways of functioning. Psychological reasearch has inferred the existence of a growth virus. Statistics indicate that the growth virus is spread by formal education as well as by societal habits. It is highly infectious and has a high prevalence, especially among opinion leaders. In combination with the process of chrystallinisation the affection is hightly resistant to reason and science.

Helmut Lubbers, September 2008

  • Ecologocal Footprint" compared to "Environmental Impact"
  • Ecological Footprint and Happy Planet Index
  • Area-based Sustainability - William Rees 1995
  • sustainability
  • ecological footprint - wikipedia
  • Rees interview on ecological footprint
  • home | site map a-z | ecostory | d | e
    ecoglobe since 1997
    8902-9518-9614-9907