backretour ROC Genève - Principes et règles fondamentales (chartes)

Réseau Objection de Croissance
Le "Réseau Objection de Croissance - Genève" oppose la croissance parce que la croissance augmente les problèmes de l'humanité.
Ce mouvement démocratique est poly-politique.
Le ROC-GE rassemble les personnes conscientes
de toute couleur politique, afin de lutter pour une
société qui peut durer plus longtemps que "demain".
Comparez la notice sur la direction politique

Le ROC-GE s'est formé en novembre 2008. Quelques principes de base sont:
  • L'impossibilité de la croissance continue, sur une planète qui démontre ses limites et qui connaît des graves problèmes environnementaux à cause de la surexploitation de la terre;
  • Le travail de promotion, afin de remplacer la politique prédominante de croissance par une politique [plus réfléchie] qui se base sur les réalités écologiques;
  • La clarté des affirmations et propositions, qui doivent contribuer à un débat publique promettant.
  • Une structure démocratique, ouverte à tout public.
  • L'utilisation des données, définitions et modèles scientifiquement valables, notamment concernant la croissance et la "décroissance".
Actuellement (novembre 2009), on discute sur la stratégie du ROC-GE et sur une plateforme d'action cohérente.

Ci-dessous on trouve deux versions de chartes proposées:
Version en ligne sur le site internet du ROC-GE (5 novembre 2009):

Plateforme du ROC-Genève

Le ROC-Genève s'est constitué en différentes commissions. L'une d'elles est chargée d'élaborer la charte et est actuellement en train d'en rédiger les premières bases. Ci-dessous vous trouverez quelques propositions. N'hésitez pas vous aussi à contribuer à la création de notre plateforme !

Le ROC- Genève

Le « Réseau Objection de Croissance » genevois (ROCge) est indépendant du point de vue politique, économique et religieux.

Constats

    Constatant les effets désastreux de la croissance économique, érigée en dogme
  1. qui épuise les ressources naturelles de notre planète (pétrole, minerais, forêts, eau, sols, etc.) ;
  2. qui induit une dégradation accélérée et irréversible de la biosphère (changement des climats, perte de la biodiversité, pollutions) ;
  3. qui aliène l’être humain (relâchement des liens sociaux, accélération des rythmes de vie et de travail, surconsommation, uniformisation culturelle, etc.) ;
  4. qui creuse les inégalités entre ceux qui en profitent et ceux qu’elle sacrifie, autant à l’échelle locale que planétaire ;
  5. qui n’assure même pas l’accès de tous aux besoins fondamentaux d’alimentation, de santé, d'habitat et de sécurité ;
  6. qui est inadaptée à la réalité démographique de la planète ;

Objectifs

Le ROC-ge a pour objectifs : de libérer la société du dogme de la croissance illimitée, de contester sa doctrine, de promouvoir une pensée respectueuse à l'égard de la vie sur terre et des générations futures, et d'élaborer une alternative sociétale et économique en harmonie avec les limites de la planète et les besoins de l'humanité.

Engagements

    Au-delà de la critique de la croissance économique, les membres du ROC-ge s’engagent :
  1. Pour une gestion responsable et participative des ressources naturelles et des biens communs tant au niveau local que mondial
  2. Pour l’accès de tous à une vie digne et décente
  3. Pour des relations solidaires et coopératives, contre la compétition et la guerre
  4. Pour la défense du principe de souveraineté alimentaire
  5. Pour la préservation de la biodiversité et des écosystèmes, contre la brevetabilité du vivant
  6. Pour une maîtrise de la technologie afin d’améliorer la qualité de vie sans sacrifier l’environnement
  7. Pour la reconversion des industries nuisibles à l’environnement et nocives pour la santé, et l’élimination des productions socialement inutiles et dont l’obsolescence est programmée
  8. Pour une réappropriation de l’économie de marché au service de la société et pour des échanges équitables
  9. Pour une relocalisation de l'économie, et la préservation des savoirs et des savoir-faire
  10. Pour une révision du système financier qui le prive de ses perversités (consommation à crédit, surendettement, enrichissement aux dépens des biens communs)
  11. Pour des instruments d’information honnêtes et responsables et contre la publicité manipulatrice et mensongère
  12. Pour un monde et une société privilégiant les relations plutôt que les transactions – pour «démarchandiser » nos économies et nos sociétés, contre l’illusion que tout est quantifiable
  13. Pour le développement de l’éducation, de la culture, des sciences et des arts, en privilégiant la joie de vivre et les bonheurs immatériels
  14. Pour se réapproprier le temps de vivre, et rendre nos activités moins aliénantes et plus créatives
  15. Pour un mode de vie plus frugal et moins gourmand en ressources, afin de vivre mieux en consommant moins et autrement.

Source: www.decroissance.ch/
index.php/Plateforme_du_ROC
Une charte concise, ciblé sur la croissance, doit
  • clairement distinguer entre le probléme, le but et les méthodes possibles,
  • être politiquement absolument neutre,
  • reconnaître chaque aspect de la croissance, y-compris les développements démographiques,
  • veiller à ce que les solutions proposées soient des vraies solutions, c'est à dire qu'elles :
    - réduisent vraiment la consommation des ressources,
    - sont vraiment à disposition maintenant et ne sont pas basées sur des espoirs, attentes et inventions futures éventuelles.
  • être courte, simple et compréhensible pour tout le monde, y-compris les classes étudiées.

    Le ROC-GE

    Le "Réseau Objection de Croissance - Genève" (ROC-GE) est indépendant et ouvert à toute personne prête à observer les règles démocratiques et constitutionnelles du pays.

    1. Etant donné que :
    1. toute croissance économique et de la population est matérielle et augmente la consommation des ressources non-renouvelables,
    2. la terre et ses ressources sont limitées,
    3. la planète est déjà surexploitée en dehors des limites de durabilité,
    4. la dégradation de l'environnement et la déplétion des ressources ne cessent pas,
    5. la technologie, les espoirs, ou encore l’optimisme ne pourront pas reconstituer les ressources épuisées, ni recréer les espèces disparues,
    6. un nombre de ressources clés - tel que le pétrole et le gaz naturel - sont arrivées près de leur maximum d’exploitation,
    7. des pénuries d’un nombre de ressources de base - tel que l’eau douce, les poissons, l’espace, les terres agricoles, ainsi qu’un climat habituel - deviennent de plus en plus évidentes,
    8. la population mondiale ne cesse pas de croître,
    9. la durabilité des activités humaines demande que nous ne consommions pas les ressources plus vite que la nature ne puisse les régénérer,
    10. l'épuisement de la terre aura des conséquences gravissime pour tout le monde;

    2. il semble évident que la croissance est incompatible avec la nécessité pour tous les peuples à sauvegarder la planète dans un état sain pour nous-mêmes et pour nos enfants;

    3.le Réseau objection de croissance genevois poursuit les buts suivants
    1. informer sur les problèmes causées par la croissance,
    2. s’engager démocratiquement pour arrêter la croissance,
    3. motiver la population à s’engager dans un débat démocratique sur les méthodes pour - arrêter la croissance dans un premier temps et
      - réduire la consommation des ressources dans un deuxième temps.

    4. Le "Réseau Objection de Croissance - Genève" est politiquement neutre.
    1. Ses propositions éventuelles ciblent toujours le but de réduire notre pression sur la terre, afin de retourner à une situation de durabilité, c'est à dire, une société qui peut durer longtemps.
    2. Si ses propositions ont un effet socio-politique, ceci est toujours un effet accessoire aux nécessités écologiques.
    Vue pour imprimer
    Les propositions ci-contre démontrent quelques faiblesses, dont les plus importantes:
  • Le problème et les solutions ne sont pas clairement séparées;
  • Les solutions proposées ne représentent qu'un choix d'un éventail de solutions possibiles. Relever le problème de la croissance n'oblige pas à présenter les solutions au même temps. L'élaboration des solutions est un processus socio-politique, à entreprendre par tout le monde;
  • Certaines solutions proposées ne vont pas assez au cœur du probème, ou elles pourraient même aggraver le problème de la surexploitation des ressources;
  • Les problèmes environnementaux et les désidérata sociaux sont mélangés (1.3, 1.4, 1.5, 1.6, 3.3, 3.5, 3.7, 3.8, 3.10, 3.12, );
  • Les propositions sont politiquement fortement biaisés; et l'éventail des activités proposées est digne à un parti politique gauche, dépassant le cible de base de loin. Ceci contredit la prétention initiale d'être politiquement neutre;
  • La charte mentionne "membres", tandis qu'il s'agit un réseau, où tout le monde peux participer, sans la structure d'une association.
  •   [Proposition our une charte avec les points principaux uniquement:]

    Le "Réseau Objection de Croissance - Genève" (ROC-GE)
    est indépendant et ouvert à toute personne prête à observer
    les règles démocratiques et constitutionnelles du pays.

    1. Etant donné que :
      1. toute croissance économique et de la population est matérielle
        et augmente les taux de consommation des ressources non-renouvelables,
      2. la planète est déjà surexploitée en dehors des limites de durabilité,
      3. la technologie, les espoirs, ou encore l’optimisme ne pourront pas reconstituer les ressources épuisées, ni recréer les espèces disparues,
      4. la durabilité des activités humaines demande que nous ne consommions pas les ressources plus vite que la nature ne puisse les régénérer,
      5. l'épuisement de la terre aura des conséquences gravissime pour tout le monde;

    2. il semble évident que la croissance est incompatible avec la nécessité pour tous les peuples à sauvegarder la planète dans un état sain pour nous-mêmes et pour nos enfants;


    3. le Réseau objection de croissance genevois poursuit les buts suivants
      1. informer sur les problèmes causées par la croissance,
      2. s’engager démocratiquement pour arrêter la croissance,
      3. motiver la population à s’engager dans un débat démocratique sur les méthodes pour arrêter la croissance et réduire la consommation des ressources.

    4. Le "Réseau Objection de Croissance - Genève" est politiquement neutre.
      1. Ses propositions éventuelles ciblent toujours le but de réduire notre pression sur la terre, afin de retourner à une situation de durabilité, c'est à dire, une société qui peut durer longtemps.
      2. Si ses propositions ont un effet socio-politique, ceci est toujours un effet accessoire aux nécessités écologiques.
    Vue pour imprimer

    Ebauche modifiée 29.09.2009, version raccourci: 17.3.2010, helmut @ ecoglobe . ch

  • www.roc-ge.ch site ROC-GE

  • Chartes proposée par ROC-GE et ses membres.
  • Empreinte, durabilité et temps - un glossaire
  • Page ecoglobe.ch - croissance et "décroissance".
  • ecostory - Croissance et "décroissance...croissance et décroissance....
  • ecostory et analyse d'un débat entre Beat Bürgenmeier et Jaques Grinevald:
        C'est quoi, la "décroissance"?
  • retour ROC | ROC-GE | mots clefs a-z | home ecostory - sujets | opinion haut de page
    réalité ecoglobe depuis 1997
    9928-9n05-0317-0321-0603